Édition 2021

05 au 20 juin

Ce n’est une nouvelle pour personne, les contraintes sanitaires liées à la crise du Covid 19 ont eu un impact important sur tous les festivals. Et Présence(s) photographie n’a, bien sûr, pas été épargné. Si 2021, avait vu les deux éditions prévues, en avril puis en novembre, annulées, les contraintes, moins lourdes, nous ont permis de donner vie à une belle édition.

Certains obstacles nous ont bien contrariés, et d’autres nous ont vraiment affligés :

Et ce qui nous a réjouit et donné de l’ardeur :

Et une contrainte qui est devenue une bonne idée :

Le festival s’est déplacé au mois de juin, nous allons renouveler en 2022.

Les expositions

Marine LANIER - Le soleil des loups

«Le soleil des loups révèle une nouvelle facette d’un travail photographique axé autour du clan, nourri de littérature et de cinéma, évoluant sur un fil en tension entre réel et imaginaire. Marine Lanier a suivi durant trois ans le parcours de deux enfants devenus adolescents, un appareil argentique moyen format en main.

Christine LEFEBVRE - L'Entre temps

« L’Entre temps est une réflexion sur le temps et ses altérations, ses cicatrices. Au Japon, on parle de » Wabi- Sabi », expression qui évoque la beauté imparfaite, par opposition à la beauté occidentale imprégnée de perfection.

Akinleye AKINTUNDE - Delta bush refineries

Dans le delta du Niger, les habitants regardent l’or noir s’échapper de leurs terres ancestrales. Depuis des décennies, il enrichit compagnies pétrolières étrangères et élites nigérianes, les laissant de plus en plus pauvres.

Dan AUCANTE - Le temps des Grenadines

« Le « Temps des Grenadines », c’est la recherche d’un temps perdu qui ne se retrouve pas, la poursuite d’un instant présent qui s’éloigne déjà et l’intranquillité face à un futur noué de ses incertitudes.

Jodi BIEBER - BETWEEN DOGS AND WOLVES // SOWETO // I

Cet ensemble de travaux – qui a commencé en 1994 avec les premières élections démocratiques – montre les jeunes gangsters de Westbury, et comprend un voyage de dix ans sur les jeunes vivant en marge des sociétés.

Mohamed CAMARA - Les trois esprits

Tout le talent de ce jeune photographe réside dans sa capacité à magnifier les scènes et objets de la vie quotidienne. A ce jour, certaines oeuvres figurent à Paris dans les collections du Musée National d’Art Moderne, au Centre Georges Pompidou, à la Maison européenne de la photographie qui lui a commandé en 2007-2008 une série sur les maliens de Paris.

Anne-Sophie COSTENOBLE - L'heure bleue

Non tant une musique, mais quelques notes éparses, un froissement d’ailes, des photographies chuchotées comme l’on échange à la nuit venue des confidences à celle dont le visage se perd dans l’ombre; des photographies à voix basse, pour les yeux et pour l’oreille, tout un alphabet de secrets dont la photographe se gardera bien d’entr’ouvrir le lexique, moments furtifs et sublimés qui demeureraient invisibles si elle ne savait les contenir.

Sarah DESTEUQUE - Voyageurs immobiles

Les Travellers irlandais sont une minorité ethnique de tradition nomade qui a commencé à se sédentariser au cours de la deuxième moitié du 20ème siècle. Marginalisés et exclus, ils vivent, pour la majorité, dans des camps en périphérie des villes et en marge de la société.

Jean-Pierre DUVERGÉ - Éthiopia

ETHIOPIA est une invitation à la découverte d’un pays et de ses peuples. Au nord du pays, la ferveur orthodoxe …À Addis-Abeba, le grouillement des porteurs du mercato…Enfin au sud, la rencontre avec les tribus…

Nadja Häfliger & Basil Huwyler - Nostalgie

A l’aide de plusieurs processus de travail analogiques et numériques jusqu’au produit fini, les images d’anciens albums d’enfance s’approchent de celles que nous portons en nous comme souvenirs et questionnent le contenu de vérité de notre perception. Il en résulte des agrandissements colorés et picturaux des photographies Polaroid, qui semblent presque se dissoudre.

Françoise HUGUIER - K-Pop

La KPOP est avant tout un genre musical, mais également « une façon de vivre » et surtout de s’habiller. Les jeunes malaisiens (lycéens et étudiants) sont très nombreux à se vêtir comme leurs idoles.

ESTELLE OGURA - Un jour... un autre...

Une fenêtre, face à ma table, donne sur un paysage dont les variations s’inscrivent à l’infini. Des micro – évènements, des changements de lumière, des éléments anecdotiques alertent régulièrement mon regard. Des sortes de petits miracles se dessinent devant moi.

Sylvain HÉRAUD - Les symboles invisibles

Entre les années 1960 et 1980, les états fédéraux d’Ex-Yougoslavie ont érigé d’imposants monuments. Ces spomeniks (« monuments » en serbo-croate) ont été élevés en mémoire des populations locales ayant résisté devant les atrocités du XXe siècle, et prôneraient l’expérience d’une société égalitaire et antifasciste.

Mohamed OUÉDRAOGO - La Carrière de granit

une carrière de pierre à l’ouest de Ouagadougou, où hommes, femmes et enfants font des travaux lourds et dangereux pour gagner 1 000 francs CFA (à peu près 1,50 euro) par jour.
Malgré le choix des organisateurs de faire de Présence(s) Photographie 2018, une année de transition plus allégée avant le changement de date. Nous avons assisté à de nombreux temps forts :

LA PETITE EXPO DE PRÉSENCE(S) - Les rêves de l'ourson

Exposition jeune public (7 à 11 ans)

La ‘petite Expo’ est une exposition pensée pour le jeune public et réalisée sur des petits chevalets, à hauteur d’enfants.

Un livret-jeu est offert :
– des questions pour les accompagner dans leur découverte de l’exposition,
– des énigmes pour susciter leur intérêt et approfondir leur découverte des oeuvres,
– des jeux à faire à la maison.

Depuis 14 ans, sur tous les continents, dans une vingtaine de pays, un ourson argenté se balade de lieux en lieux, de frontières en frontières, de mains en mains. Ce projet initié en 2007 par la photographe Marta Rossignol atteint aujourd’hui sa maturité culturelle et artistique.

Cette exposition est elle aussi destinée à bouger, à se promener…

Si vous souhaitez accueillir l’ourson et son exposition dans votre structure (école, CLSH, centre aéré, mairie…) il suffit de nous contacter pour voir ensemble les disponibilités et les conditions de prêt.
Contact : presencesphoto@gmail.com – 06 30 10 80 07

Programme
Samedi 5 juin

Ouverture de l’ensemble des expositions du festival

Samedi 5 juin, 18h

Projection des portfolios 2020 2021
Vote pour le prix du public 2021

Conservatoire de musique
Salle Le Tintamarre

Montélimar

Dimanche 6 juin, 10h-17h

Balade photographique à Condillac
Portrait (subjectif) de village

animé par Charles de Borgraef

Condillac – Agglo de Montélimar

En partenariat avec le festival Itinérance[s] et la médiathèque intercommunale de Montélimar

Mercredi 9 juin, 14h-17h

Étincelles sonores autour des expositions
de Akintunde Akinleye et Mohamed Camara
Mini-concerts et lectures par les élèves du conservatoire de musiques et théâtre

Cour du conservatoire, Montélimar
Entrée libre, venez en famille !

Vendredi 11 juin, 18h

Soirée en présence des photographes

Centre d’Art Chabrillan

Montélimar

Samedi 12 juin, 10h

Table-ronde photographier en argentique aujourd’hui
en présence de photographes,
animée par Michel Corréard

Conservatoire de musiques
et théâtre

Montélimar

Samedi 12 juin, 10h

Projection des portfolios 2020 2021
Vote pour le prix du public 2021

Cinéma les Templiers

Montélimar

Samedi 12 juin, 14h30 – 18h

Déambulation sur les Berges du Rhône (Ardèche) autour des expositions et en présence des photographes

de Jodi Bieber, Jean-Pierre Duvergé, Nadja Häfliger & Basil Huwyler

RDV parc du Centre
André Auclair, Cruas
14, avenue Marcel Cachin

Comm. de communes Ardèche Rhône Coiron

Samedi 12 juin, 20h

Projection des portfolios 2020 2021
Vote pour le prix du public 2021

Cinéma Le Regain

Le Teil

Dimanche 13 juin, 10h-12h

Déambulation autour des expositions extérieures

Rendez-vous au jardin public

Montélimar

Le Teil

Mercredi 16 juin, 14h-17h

Étincelles sonores autour des expositions
de Akintunde Akinleye et Mohamed Camara
Mini-concerts et lectures par les élèves du conservatoire de musiques et théâtre

Cour du conservatoire, Montélimar
Entrée libre, venez en famille !

Mercredi 16 juin, 10h-17h

Balade photographique à La Batie Rolland
Portrait (subjectif) de village

animé par Charles de Borgraef

La Batie Rolland – Agglo de Montélimar

En partenariat avec le festival Itinérance[s] et la médiathèque intercommunale de Montélimar